SALLE 10 Voorcamer aende straete – Musique

Nicolaas Rockox et Frans Snijders accueillent Gaspar Duarte, un fameux bijoutier anversois d'origine portugaise, et grand mélomane, ainsi que sa famille. Gaspar avait une belle voix, et jouait notamment du violon et du clavecin. Ses enfants partageaient son goût de la musique. Dès qu'elles furent suffisamment grandes, Gaspar commença à organiser des concerts domestiques où il se produisait avec ses filles Leonora, Catharina et Francisca. Leurs instruments les attendent sur l'estrade, violon, viole de gambe, luth, théorbe et guitare. Trône devant nous un splendide virginal, sorti des ateliers de la famille Ruckers-Couchet, les meilleurs facteurs de leur génération. Un régal pour les yeux et les oreilles.

snijders rockoxhuis muziekkamer duarte gonzales coques atelierGonzales Coques (Antwerpen, 1614–1684) et son atelier

  • Portrait d'une famille de musiciens (Famille Duarte) 1653
  • Huile sur toile
  • ©Leipzig, Museum der Bildenden Künste, inv. G1609

Gonzales Coques fit son apprentissage auprès du peintre de genre Pieter Brueghel III et du peintre de natures mortes David Rijckaert (II). Il allait pourtant surtout se distinguer en tant que portraitiste.
Si l'on doutait que la famille Duarte était mélomane, il suffit d'un coup d'œil à ce tableau pour s'en dissuader ! Dans ce portrait, Coques nous présente toute la famille. À gauche se trouve le père, Gaspar I (vers 1584–1653), entre ses fils Gaspar II (1616–1685), qui joue de la viole de gambe (basse de viole), et Diego (1612–1691). Sur la droite, la mère Catharina (1584–1644) tient une partition d'une main, et de l'autre, elle prend une guitare que lui tend leur fille Leonora (1610–1678).

snijders rockoxhuis muziekkamer duarte klavecimbelAndreas Ruckers I (Antwerpen, 1579–1651/53)

  • Clavecin
  • Antwerpen, 1644
  • Antwerpen, Museum Vleeshuis| Klank van de Stad, inv. AV.2137

Andreas Ruckers I était un fils de Hans Ruckers, le fondateur de l'entreprise familiale. Vers 1575, Hans déménagea de Mechelen à Antwerpen. Il installa son atelier à la Jodenstraat vers 1584. C'est là que ses fils Joannes et Andreas ainsi que son petit-fils Joannes Couchet continueront à fabriquer des clavecins.
Un Anversois aisé possédait au moins un clavecin ou un virginal chez lui, de préférence sorti des ateliers de la famille Ruckers, si renommée. Cet instrument est un exemple typique de clavecin fabriqué par cette famille, reconnaissable au trompe-l'œil de marbre à l'extérieur, au motif de dauphin au-dessus du clavier, à la rosette marquée "A R" et à la maxime sur le couvercle. Mais ce qui faisait la célébrité des clavecins Ruckers auprès des clients mélomanes de l'Europe entière, c'était leur timbre clair et puissant.

 

Partners

KMSK Koninklijke musea voor schone kunsten van België Nationale Loterij Museum Leuven VleeshuisPhoebus snijders rockoxhuis logo Klara snijders rockoxhuis logo DS

Snijders&Rockoxhuis respecte la confidentialité de vos données personnelles.
Pourquoi utilisons-nous des cookies? Les cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation sur notre site, d'utiliser certaines fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux et de vous proposer des contenus et publicités basés sur vos centres d'intérêt. Cliquez sur 'Accepter' pour accepter les cookies et accéder directement au site ou cliquez sur en savoir plus.

Accepter