SALLE 8 Neerkamer (Rez-de-chaussée, maison Snijders)

Frans Snijders et son épouse Margriete de Vos habitaient de Fortuyne depuis 1622 ; ils vivaient auparavant dans une maison dans la Korte Gasthuisstraat, mais Frans avait acquis une solide réputation de peintre animalier, de natures mortes et de scènes de chasse, et pouvait à présent s'offrir une belle demeure patricienne dans la Keizerstraat. Après avoir fait son apprentissage auprès de Pieter Bruehgel II et d'Hendrick van Balen, il a probablement séjourné en Italie deux ans. En 1609, au début de la Trêve de douze ans, il était de retour à Antwerpen. Plus tard, il allait collaborer avec Peter Paul Rubens, et recevoir des commandes d'Espagne et des Provinces-Unies.

Snijders Rockoxhuis Frans SnijdersAnthony van Dyck (Antwerpen, 1599 – Blackfrairs, 1641)

  • Frans Snijders et Margriete de Vos
  • Huile sur toile, vers 1621
  • Kassel, Museumlandschaft Hessen, inv. GK125

Frans porte un pourpoint, sorte de veste matelassée généralement faite de lin ou de soie et rembourrée de coton, de laine ou de crin de cheval. Il portait en-dessous une chemise de lin finie par un petit col brodé de coûteuse dentelle, tandis que Margriete porte encore la fraise. La mode masculine avait abandonné depuis quelques temps cette imposante collerette empesée, mais les femmes ont continué à la porter pendant quelques années encore. Sa tenue est composée d'une jupe et d'un corsage, Sur la tête, elle porte un chaperon de lin.

Snijders Rockoxhuis Jacht EverzwijnFrans Snijders (Antwerpen, 1579–1657)

  • Chasse au sanglier
  • Huile sur toile, vers 1620–1630
  • Antwerpen, Maison Snijders&Rockox inv. 77.165

Dos tourné à la rue, le regard est immédiatement attiré vers la scène de chasse dans la pièce arrière. L'espace fonctionne presque comme un théâtre, et nous nous trouvons ici pour ainsi dire devant un arrêt sur image d'un film palpitant. Un sanglier se défend de toutes ses forces contre une meute de chiens féroces, crocs découverts, yeux menaçants. Chiens chassant un sanglier : voilà qui respectait l'ordonnance édictée par les archiducs en 1613 : plume sur plume, poil sur poil. Seule l'épée pouvait donner le coup de grâce à l'animal.

 

Partners

KMSK Koninklijke musea voor schone kunsten van België Nationale Loterij Museum Leuven VleeshuisPhoebus snijders rockoxhuis logo Klara snijders rockoxhuis logo DS

Snijders&Rockoxhuis respecte la confidentialité de vos données personnelles.
Pourquoi utilisons-nous des cookies? Les cookies sont essentiels au bon fonctionnement du site et nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation sur notre site, d'utiliser certaines fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux et de vous proposer des contenus et publicités basés sur vos centres d'intérêt. Cliquez sur 'Accepter' pour accepter les cookies et accéder directement au site ou cliquez sur en savoir plus.

Accepter